Tomate et verre d’eau

with 2 commentaires
tomate-et-verre
Tomate et verre d’eau

Tableau du jour : huile sur panneau, alla prima  11cm x 15cm

Je n’utilise que très rarement le bleu de Prusse qui s’est malencontreusement retrouvé sur ma palette. C’est un bleu surprenant car très foisonnant, une couleur froide aux nuances vertes à utiliser très prudemment. Vous percevrez certaines nuances dans le fond.

Un petit point sur les valeurs :

Valeurs
Valeurs

 

 

 

2 réponses

  1. Herzeel
    | Répondre

    Très joli accord de rouge et bleu Valérie. Le Bleu de Prusse le plus fin se fabrique en Angleterre. On sait qu’il supporte mal le mélange au blanc qui lui donne une couleur qui ne s’harmonise avec rien d’autre. Il fait de beaux verts avec les ocres alors qu’il faut lui préférer l’outremer pour faire des lointains.

    • Valérie
      | Répondre

      Merci Piet, j’explore en ce moment la gamme des différents bleus. Le bleu outremer m’a suffit jusqu’à présent mais je vais ouvrir ma palette et intégrer petit à petit de nouvelles couleurs.

Répondre