Pomme et clémentine

with 16 commentaires
Pomme et clémentine
Pomme et clémentine

Tableau du jour d’après nature , huile sur panneau 18cm x 13cm

Rouge et orange, voilà ce que je voulais expérimenter ici. Ca fonctionne plutôt bien il me semble ? J’apprends des choses en ce moment et je commence à entrevoir quelles peuvent être mes priorités, petit à petit le chemin à suivre devient plus limpide, je suis en train de choisir de nouvelles orientations en ce qui concerne les formats travaillés, les supports et les pinceaux à utiliser.

Dès que j’ai fini ma séance, je nettoie immédiatement mes pinceaux, il y a de cela quelques mois je les nettoyais dans un bocal rempli de white spirit. Je les laissais parfois tremper quelques heures dans le bocal, parfois je les oubliais là, parfois je les nettoyais le lendemain de ma séance, sachant qu’avec le white spirit et quelques efforts, je pourrai les nettoyer à fond. Puis j’ai changé de méthode pour ne pas avoir à manipuler d’essence dont les émanations m’incommodaient lors du nettoyage, j’ai donc décidé de nettoyer mes pinceaux tout de suite après une séance au savon. J’aime bien procéder ainsi et c’est comme cela que je fais depuis quelques mois. J’essuie l’excédent de peinture des pinceaux sur un chiffon puis je les nettoie dans mon évier avec un savon, c’est très facile. Aujourd’hui, tout en nettoyant comme à mon habitude mes pinceaux je pensais à la future possible interdiction du cadmium dans la fabrication des peintures et ayant pour cette séance utilisé justement des cadmiums,  j’ai tout d’un coup pris conscience qu’en effet, des particules de cadmium étaient en train de partir avec l’eau du robinet.  Je vais donc revenir à ma précédente technique. Laver mes pinceaux au white spirit que j’entrepose dans un bocal et que je réutilise après décantation et apporter les résidus de peinture à la déchetterie qui met à disposition des containers spéciaux pour ce genre de produit. Est ce la meilleure solution ?

Red and orange, that’s what I wanted to experiment here. It works pretty well it seems? I learn things right now and I begin to see what my priorities are, little by little the way forward becomes clear, I’m choosing new directions in regards worked formats, supports and brushes to use.

As soon as I finished my session, I clean my brushes immediately. There was some months I cleaned them in a jar filled with white spirit. Sometimes I let them soak for a few hours in the jar, sometimes I forget them there, sometimes I cleaned the day after my session, knowing that with White Spirit and some efforts, I can thoroughly cleaned. Then I changed my way of not having to handle the White Spirit whose fumes were incommoding me during cleaning, so I decided to clean my brushes right after a session in the soap. I like to do so and that’s how I’m doing in recent months. I wipe excess paint brushes on a rag and then I clean them in my sink with soap, it is very easy. Today, while cleaning as I usually do my brushes I thought of the possible future ban on cadmium in the making of paints ( having just used Cadmiums), I suddenly realized that Indeed, cadmium particles were about to leave with tap water. So I’ll go back to my previous technical. Wash my brushes with white that I store in a jar and I reused after decanting and make the paint residue in containers for this kind of product. Is this the best solution ?

16 Responses

  1. Philippe
    | Répondre

    Le jeux d’un premier plan et d’un deuxième avec le jeux de la lumière qui diffère également donne de la profondeur au tableau. Nous sommes en face d’un tableau plus élaboré que précédents où il n’y avait qu’un seul fruit.
    Bravo !
    Amicalement, Philippe

    • Valérie
      | Répondre

      Merci Philippe !

  2. Philippe
    | Répondre

    ajouter :
    …que LES précédents…

  3. Aletha
    | Répondre

    Quel bel tableau!

    En ce qui concerne le nettoyage, la quantité de cadmium qui reste dans vos pinceaux après l’excédent de peinture des pinceaux sur un chiffon et après les avoir nettoyés dans solvant est minuscule. Je ne sais pas pourquoi l’interdiction est demandée pour les peintures d’artistes. Je pense que cette interdiction est la plupart du temps pour le spectacle.

    Vous obtenez un effet merveilleux avec texture dans ce tableau. J’ aime les subtiles variations de couleur. La feuille d’orange, par exemple, semble si réel pour les yeux ainsi que pour le toucher. La pomme derrière il semble exactement dans la bonne mise au point.

    • Valérie
      | Répondre

      Oui j’imagine que la quantité de cadmium n’est pas très forte bien que lorsque je nettoie les pinceaux au savon, je ne les passe pas dans le solvant avant. Cela laisse une certaine quantité de pigment négligeable ou non négligeable, je ne sais pas. Disons que le fait de changer de méthode ne me dérange pas beaucoup dans mes habitudes, alors si cela peut être plus écolo, pourquoi pas.
      Merci pour votre regard sur mon tableau.

  4. Merle Drury
    | Répondre

    Très bien fait, Valérie – j’aime beaucoup.

    Ou niveau des pinceau j’utilise, exclusivement, les pinceaux fait par Rosemary & Co. Elles sonts les meilleurs que j’ai trouvé – et vendu ‘on-Line’, frais de porte pas cher. Elle vendre aussi le produit pas nocif Zest-it pour les nettoyer.

    A plus. Merle….

    • Valérie
      | Répondre

      Merci Merle, je vais visiter le site web.

  5. JonInFrance
    | Répondre

    Ca fonctionne! 🙂 J’aime. Le fond foncé y ajoute.

    J’ai des pinceaux Rosemary & Co. ( soie de porc) et Acrylix (synthétiques) J’ai deux récipients (pots de gesso vide et remplis de White Spirit désordorisé) pour les nettoyer de suite après séance (après avoir enlevé l’excès avec un chiffon), je le fais dehors, puis, comme tu dis – décantation à terme. Je ne mets jamais de l’eau/savon – je trouve que l’eau abime les soies de porc…

    • Valérie
      | Répondre

      Merci Jon, j’ai surtout besoin de changer de forme de pinceaux, de varier pour être plus précises. J’ai quelques manques comme entre autres les pinceaux à filet qui semblent très pratiques pour faire des lignes, je fais avec les moyens du bord, mais rien ne vaut un matériel parfaitement adapté. Côté marque je suis pour l’instant satisfaite des Winsor et Newton, mais je vois que tu utilises les mêmes pinceaux que Merle, alors je mets l’info de côté, cela pourrait me servir.

  6. gene
    | Répondre

    beau travail , les 2 plans donnent une autre dimension au tableau . Je nettoie mes pinceaux au white spirit et je finis au savon et cela après chaque séance .

    • Valérie
      | Répondre

      Bonjour Genevieve, cela semble en effet la méthode la plus utilisée, Jon évoque quelques problèmes avec le nettoyage des soies de porc à l’eau, peut être que le calcaire ou le chlore ne sont pas très bon pour les pinceaux… Pour l’instant il ne me semble pas avoir eu de problèmes particuliers avec l’eau et le savon mais ceci dit peut être que l’usure qui me semble normale avec le temps est aussi accélérée par le nettoyage.

  7. valérie
    | Répondre

    Bonjour,
    Je suis aussi préoccupée par la pollution que j’occasionne en tant que peintre. J’essuie au maximum mes pinceaux puis je les trempe dans un nettoyant écologique que j’achète sur internet chez Géant des beaux arts. Je les laisse assez longtemps dans ce liquide. Ensuite, une fois qu’il y a un dépôt au fond, je récupère le nettoyant au-dessus que je réutilise et je jette le dépôt.

    • Valérie
      | Répondre

      Bonjour Valérie, je vais me renseigner sur ce nettoyant, il s’agit peut être du même genre de produit que le Zest it dont parle Merle un peu plus haut… à voir…

    • Philippe
      | Répondre

      Bonjour Valérie,
      Pour le nettoyage des pinceaux, Robin Collier dans le portfolio qui lui est consacré dans le magazine Pratique des Arts numéro 119 dernièrement paru (page 9), utilise de « l’ huile pour bébé ».
      Cordialement, Philippe

      • Valérie
        | Répondre

        Merci pour la référence, je viens de regarder. C’est la première fois que j’entends cela, étonnant !

  8. Thorawi
    | Répondre

    Magnifique tableau!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *